La halle de l'amitié

   Elle accueille les visiteurs au début de la rue principale. Remarquez sa belle charpente.

Elle sert de cadre à des réunions conviviales, aux beaux jours, et abrite également une petite bibliothèque où chacun peut venir déposer et emprunter livres et revues.

 L'église Saint Blaise

   Construite à l'initiative de l'abbé Dutaut, curé de Blaziert, sur l'emplacement de l'ancienne église, entre 1864 et 1899, elle est curieusement orientée Nord-Sud, du fait de l'espace réduit dont on disposait entre la rue principale du village et l'enceinte extérieure. La façade Nord, ornée d'un portail néo-gothique surmonté d' un oculus à quatre lobes, est flanqué sur la gauche d'un clocher élancé qui culmine à 33 mètres.

Remarquez, à l'intérieur: 

- A gauche en entrant, les fonts baptismaux du XVe récupérés dans l'ancienne église.

- Les peintures qui décorent les murs et la voûte, dans le style néo-gothique en vogue au XIXe siècle.

- Dans la sacristie, le beau Christ en croix , esquisse d'une fresque jamais réalisée. (ISMH)

- Les 13 vitraux gothiques qui font actuellement l'objet d'une campagne de restauration. Réalisés par les ateliers Maréchal (Metz), ils représentent des motifs traditionnels (Le Sauveur, Saint-Joseph, la Vierge, l'Ascension), les saints associés au village (saint Blaise, saint Loup, saint Germer, saint Martin), ou des scènes d'histoire religieuse. Certains d'entre eux ont été offerts par des familles locales.

La Fondation du Patrimoine Occitanie a ouvert avec la Commune une souscription pour la restauration des vitraux, ouverte à tous :  https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-saint-blaise-de-blaziert

IMG_20210513_112057.jpg
CDT32_0063070.jpg

Le chemin des senteurs

   Blaziert est  depuis 2001, l'une des quatre communes du Gers labellisées "Quatre fleurs", distinction  qui constituait l'aboutissement d'une démarche initiée par l'un des anciens maires de la commune, Charley Tantet, et poursuivie par les municipalités suivantes. Le fleurissement du bourg et de ses abords est assuré deux fois par semaine par une équipe de bénévoles . Parmi les lieux emblématiques du village, le "chemin des senteurs", sur le côté Sud, offre aux promeneurs, en même temps que des vues panoramiques sur la campagne gersoise, un parcours sensoriel qui fait découvrir des herbes aromatiques, médicinales ou culinaires, ainsi que de nombreux arbustes à fleurs. En 2020, la municipalité a décidé de célébrer  les naissances d'enfants ou petits-enfants  des familles du village par la plantation  sur le chemin de 5 érables "autumn blaze". Encore un clin d'oeil à l'étymologie du nom du village...

CDT32_0028251.jpg

La fresque fleurie (cour de l'école)

 Le projet a mobilisé les enfants et l'équipe pédagogique tout au long de l'année scolaire 2020-2021: il s'agissait de réaliser une fresque collective sur le thème des fleurs et du microcosmos. C'est l'artiste londonien ATMA, spécialiste du community street art (l'art urbain communautaire), qui s'est chargé, en juin 2021,  de peindre la fresque avec les enfants, à partir des dessins qu'ils avaient réalisés tout au long de l'année. L'inauguration de l'oeuvre, le 18 juin 2021, a donné lieu à un beau moment de partage avec les habitants suivi d’un concert gratuit sponsorisé par la Région du groupe Guillaume Lopez Trio.

Blaziert-mural photo officielle ATMA .jpg

Les cadrans solaires

Parmi les curiosités qu'offre Blaziert, ne manquez pas de découvrir les quatre cadrans solaires que comporte le village! 

Installés à partir de 1994 à l'initiative de maire de l'époque, Charley Tantet, leur déploiement s'est poursuivi jusqu'en 2005, sous le mandat de Jean-Claude Peyrecave. Ces quatre  cadrans donnent l’heure solaire et pour avoir l’heure légale il suffit d’ajouter une heure l’hiver ou deux heures l’été.

  

  • L'analemmatique (1994)

   ​Installé près du cimetière, au début du chemin des senteurs, il  est constitué d'une table en calcaire du Gers. Pour obtenir l'heure, on se tient debout sur la plaque rectangulaire centrale, à la date du jour, face au XII. La direction de l'ombre indique l'heure solaire.

  • La méridienne (1999)

   Placé sur le mur Sud-Est de la mairie, c'est un cadran qui , comme son nom l'indique, ne donne l'heure qu'une fois par jour, à midi. Quand le trou percé dans la plus grande des fleurs du bouquet situé à gauche de la table en granit laisse passer les rayons solaires, elle forme sur la ligne noire centrale une tache lumineuse qui indique qu'il est midi à Blaziert.

    Les quatre fleurs en laiton du bouquet en zinc rappellent la distinction obtenue par le village au concours des Villages Fleuris. La devise latine, oMnIbus adsuM, (je suis là pour tous, en parlant du temps qui passe) comporte des lettres volontairement plus grandes que les autres. MIM, en numérotation romaine, signifie 1999, date de réalisation du cadran.

 

  • Le scaphe (2002)

    Installé actuellement sur le parking Nord, il sera prochainement déplacé sur l'ancien chemin de ronde, à un emplacement plus adapté.

   Il est constitué d'une portion de sphère en pierre de Vianne (skaphos, en grec, signifiant "la sphère") posée sur une pierre brute venant de La Romieu. La petite boule fixée à la pointe de l'aiguille représente le centre de la sphère. Tout au long de la journée, l'ombre de la boule se déplace dans la cavité sphérique, d' Ouest en Est, indiquant l'heure au passage sur les courbes terminées par les chiffres de VI à XVIII. En hiver, on lit l'heure sur la courbe horizontale supérieure, sur la courbe du milieu au moment des équinoxes (printemps et automne), sur l'arête inférieure du scaphe au moment du solstice d'été.

analemmatique.png

le cadran analemmatique

la méridienne

la méridienne .png
le scaphe.png

le scaphe

  •  L'occidental (2005)

 

 Cette appellation vient  du fait que le mur de l'école, sur lequel est installé le cadran, est tourné vers l'Ouest.  L'heure n'est donc lisible que l'après-midi. Elle  est indiquée par l'ombre rectiligne du style  sur les trois courbes dessinées sur le mur. On utilise la courbe du haut pour lire l'heure en hiver, celle du milieu au moment des équinoxes. La courbe du bas, enfin, correspond à la trajectoire de l'ombre au solstice d'été.

    Les décors en lave émaillée ont été réalisés par la céramiste Christiane Fitzpatrick, d'après des dessins imaginés par les enfants de l'école de Blaziert.

(Source: "Cadrans solaires à Blaziert", ouvrage collectif)

l'occidental

l'occidental.png